HISTOIRE DE L'ART

L'Atelier Histoire de l'Art reprendra le vendredi 5 octobre et tous les vendredis (hors congés scolaires) de 12h à 13h30, au bât 304 de la fac d'Orsay.

Il est animé par Olivier Jullien, Plasticien.

Vous pouvez vous inscrire en venant sur place ou en vous adressant à la responsable Danielle JAILLARD : danielle.jaillard@u-psud.fr pour le montant de 120 € pour l'année.

Projet,

Il s’agit, à chaque séance de se focaliser sur une œuvre et/ou un site qui puisse être considéré comme une charnière, un condensé d’histoires, de styles, de problématiques essentielles. Les sujets et contenus sont présentés par ordre chronologique.

Chaque séance commence par une présentation de l’œuvre elle-même, puis par extensions progressives, nous relions l’œuvre à d’autres productions, d’autres sites, d’autres artistes.

Chaque séance reprend des thématiques abordées aux séances précédentes, il y a donc continuité, non seulement chronologique mais encore quant aux contenus et sensibilités. Voici une courte présentation des 6 prochaines séances ( 22 à 27eme):

1.Les fileuses, de Diego Velasquez ( 17e)

Vélasquez aborde dans la plupart de ses œuvres une dualité très construite et complémentaire. Croisant des préoccupations métaphysiques, cosmiques et sociales. La grande peinture du  Prado , les Fileuses est l'un des exemples les plus limpide de ses préoccupations.

2.La lettre, de J. Vermeer (17e)

Dans des espaces apparemment clos, un monde est contenu. La vision universelle de Vermeer, et son regard réservé sur des univers féminins témoignent de changements de modèles etde références au17e siècle, particulièrement aux Pays-Bas.

3.Eglise en ruine, Monsu Desiderio ( 17e)

Longtemps une enigme, cet auteur atypique est néanmoins parfaitement emblématique des bouleversements culturels des périodes baroques. Ces peintures sont révélatrices des questions en jeu au cœur de l'Europe déchirée par les conflits religieux.

4.San Andrea des 4 fontaines, Borromini ( 17e)

Architecte inspiré et inventif, Borromini exprime dans ses constructions, l'esprit de son temps, et particulièrement à Rome. Nouvelles conceptions de l'espace, de l'infini comme de la beauté. Par les formes, des questions existentielles sont posées.

5.Mondo Nuevo, G.D Tiepolo ( 18e)

Cette fresque discrète, dans un Palais vénitien, intrigue tant  par son sujet que par sa composition. Emblématique d'une grâce inquiète, typique d'un siècle marqué par des transformations radicales en Europe.

6.La leçon de musique, A. Watteau ( 18e)

Derrière la légèreté apparente des œuvres de Watteau, on trouve de façon assez claire, un regard acerbe et critique  sur un monde finissant, brillant, mais superficiel et cruel ; pouvoir, abus de pouvoir . La vie de la Cour, vue par un peintre en retrait.